top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLorenzo Colombani

Qu'est-ce que le Design Thinking? (en 2 mn ou moins)

Le design thinking est un sujet dont tout le monde parle. Rendons-le amusant et simple.


Imaginons que vous voyez une porte. Peu importe laquelle. Vous voulez l'ouvrir. Que faites-vous ? Pousser, tirer, tourner la poignée (à droite ou à gauche ?).


La plupart du temps, vous savez comment faire : c'est votre porte, ou c'est une porte standard. Rien de compliqué.


Parfois, vous ne savez pas. Pourquoi ? Parce qu'il s'avère que c'était une porte à pousser, pas à tirer. Parce que cette poignée doit être tournée à gauche, pas à droite. Parce que la porte se verrouille toute seule quand on la ferme, que l'on utilise ou non ses clés. Et vous avez laissé les clés à l'intérieur.


Le problème, c'est que la porte est mal conçue. Une porte bien conçue ne vous fait pas passer par un processus d'essais et d'erreurs pour découvrir comment l'opérer. Une porte très bien conçue n'a même pas besoin d'explication sur son fonctionnement.


Prenons l'exemple des portes de secours (photo 1).

Photo 1: Portes de secours


Avez-vous besoin d'explications sur comment les utiliser ? Écrites ou autres ? Non. Pourquoi ? Parce que le design indique clairement comment les opérer. Comment le design fait-il cela ?


Il n'y a aucun moyen de tirer la porte. Rien sur celle-ci n'indique ou montre qu'elle peut (donc devrait) être tirée.


Il n'y a aucune ambiguïté sur l'emplacement du mécanisme qui l'ouvre. La porte est noire. Elle est équipée d'une longue bande blanche. Les portes ont généralement deux éléments : la porte elle-même et le mécanisme d'ouverture. Sur les portes de la photo 1, la couleur et le placement rendent indubitable la distinction entre les deux.


Vous ne pouvez pas le voir sur une photo 2D, mais lorsque vous approchez de cette porte, vous voyez que la bande ne permet qu'une seule action : pousser. Pas de tourner, pas de tirer vers le haut, le bas ou l'arrière. Juste pousser. Vers l'avant.


En d'autres termes, il y a peu de chances que vous échouiez à ouvrir cette porte si vous en avez besoin. C'est cela, une bonne conception*.


Et cela a du sens : c'est une porte d'urgence incendie. Vous ne voulez pas que les gens se demandent comment ouvrir la porte alors qu'ils sont paniqués et essaient de fuir un incendie.


Cela signifie-t-il que nous devrions utiliser ce type de conception de porte partout ? Absolument pas. Cette porte est bien conçue non seulement parce qu'elle ne laisse aucune ambiguïté sur son utilisation, mais aussi et surtout parce que son design correspond à son but : permettre aux gens paniqués de s'échapper. Le design thinking consiste à concevoir des choses qui correspondent à leur but tout en éliminant toute ambiguïté sur leur utilisation.


Def. 1 : Le design thinking est l'art de concevoir des choses qui correspondent à leur but tout en éliminant toute ambiguïté sur leur utilisation.

Vous ne pouvez pas toujours avoir un design de style porte d'urgence pour tout. Certaines choses nécessitent des guides d'utilisation ou des instructions. Certaines seront parfaitement conçues pour certaines personnes, mais pas pour d'autres. Que diriez-vous de la conception des icônes "Appel" et "WhatsApp" pour les personnes qui ne sont pas habituées aux smartphones et qui veulent juste un moyen de parler à leurs proches ? Oui, ils finiraient par comprendre. Dès le premier essai si ils ont de la chance. Mais c'est le point. Les choses bien conçues ne nécessitent pas de deuxième essai.


Photo 2 : Les icônes "Appel" ou Téléphone, et "WhatsApp" sur iOS.



Le design thinking est l'art de concevoir des choses de manière à ce que leurs utilisateurs prévus puissent les utiliser sans ambiguïté.


Def.: Le design thinking est l'art de concevoir des choses de manière à ce que leurs utilisateurs prévus puissent les utiliser sans ambiguïté.

D'où ce que certains d'entre vous ont pu entendre : le design thinking est "centré sur l'humain". Il nécessite un "processus" où les gens se rencontrent et analysent les besoins et l'état d'esprit de leurs utilisateurs prévus..


Comment le design thinking s'applique-t-il en entreprise ?


Imaginons que vous travaillez sur un projet avec un client - une entreprise bien établie avec des processus ancrés. Vous êtes une start-up pratiquant le Lean, l'Agile, Scrum et toutes sortes de méthodes modernes d'optimisation des processus. Eux, non. Certes, le projet bénéficierait si tout le monde utilisait vos processus de pointe.


Le problème est que l'autre entreprise ne les utilisera pas. Vous êtes à un carrefour : ils vous envoient 50 emails par jour pour rester à jour avec le projet ; vous n'utilisez même plus les emails pour communiquer, vous utilisez des Kanbans. Vous finissez par manquer la plupart de leurs emails, ils se fâchent, le projet tourne mal. Que devez-vous faire ? Du design thinking, bien sûr.


Votre défi ici est de concevoir un processus qui permet à votre équipe de continuer à utiliser vos outils et à votre client, les siens. Et ce n'est pas si compliqué. Si vous êtes comme moi, un millénaire avec accès à Google, vous vous en sortirez très bien pour trouver une solution**. Vous avez juste à vous y mettre.


Ou, si vous n'avez pas le temps pour cela, vous pouvez également me contacter. À vous de choisir.


Post-scriptum : Devinez si la photo miniature pour cet article (la chaise) est bien ou mal


conçue et gagnez une consultation gratuite !


 

*Ici, vous pouvez voir comment design et esthétique ne sont pas la même chose. Trop souvent, les "designers" professionnels sont en fait excellents pour créer des choses belles. Cela ne signifie pas qu'elles sont bien conçues.


** À titre d'information, ce problème a déjà une solution : les logiciels de gestion de tickets, tels que Zendesk, Hubspot, Zoho, et ainsi de suite. Mais ils ne sont pas gratuits, alors vous voudrez peut-être trouver le vôtre et commencer à le concevoir.n. But they're not free, so you may want to find your own and start designing it.


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Autres articles

Pour accéder à mes autre articles, visitez la page en version anglaise du blog.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page